Comment se construire un mental de gagnant aux échecs ?

De la volonté ?

On pourrait croire qu’acquérir un mental de champion, c’est juste une question de motivation ou de volonté.

Qu’en pensez-vous ?

Tout comme les bonnes résolutions prises en début d’année.

Vous savez, ces résolutions vite prises et aussi vite oubliées…

Cela vous parle, non ?

S’ensuit souvent une (courte) période de remords et de culpabilité.

Alors, c’est quoi le problème ?

Il ne suffit pas juste de « vouloir », même très fortement,  pour devenir et rester motivé ! Et oui, la motivation ou la volonté, ça ne fonctionne pas comme cela.

Ok, mais que faut-il faire ?

La construction d’un mental à toutes épreuves, doit d’abord se fonder sur des bases solides.

En passant, je désigne par « mental », le couple « corps + esprit ».

Une des bases, c’est la recherche de l’état de Flow.

Le Flow, c’est quoi ?

Pas de panique, c’est très simple !

C’est un état (naturel :)) où votre motivation se trouve au pic et votre performance au sommet.

Un état où vous exécutez facilement une tâche, un état de pleine concentration, un état d’engagement dans la chose, de satisfaction dans l’accomplissement de la tâche.

Cela ne vous rappelle rien ?

Bah, si : le jeu d’échecs quand vous jouez votre meilleur jeu !

Le jeu des rois est souvent cité comme un parfait exemple de l’état de Flow !

Comme un dessin vaut mieux qu’un long discours :

Courbe Flow

Pour atteindre l’état de Flow, il vous suffit de trouver le bon dosage entre vos capacités (réelles) et le niveau de défi de l’activité.

L’état de Flow agit directement sur votre niveau de motivation, sur votre état de concentration, et donc sur vos résultats…

Le psychologue hongrois Mihaly Csikszentmihalyi

auteur de plusieurs ouvrages sur le FLOW.

Quelles sont les clés d’un mental de gagnant ?

Réussir à obtenir un mental de gagnant, ce n’est donc pas appliquer des astuces simples et rapides avec une forte dose de volonté. De nombreuses personnes croient à l’existence d’une formule magique et sont bien entendu très déçues de ne pas la trouver !

Pour simplifier, la construction d’un mental de gagnant doit se fonder de façon harmonieuse sur les huit piliers fondamentaux suivants :

  1. cultiver un bon état d’esprit (mindset).
  2. vous fixer de bons objectifs (méthode smart ).
  3. vous concentrer sur ce qui dépend de vous.
  4. atteindre rapidement l’état de flow (routines de début de jeu).
  5. accepter pleinement ce qui est (résultats, enjeux, force relative).
  6. prendre vraiment plaisir à l’acte de jouer.
  7. vous poser la question du pourquoi  ?
  8. penser à votre corps (méditation, respiration, activité physique, sommeil, etc) car le mental = l’esprit + le corps.

Bah oui, personne n’a dit que ce serait facile 🙂


A lire aussi : comment gérer la pression aux échecs


 

Ces huit éléments sont à méditer individuellement (allez, un peu de courage ^^) pour avoir le temps d’en saisir le sens et la portée profonde…

Je sais parfaitement que cela vous prendra du temps, et nécessitera aussi un vrai travail sur vous-même, mais il faut l’accepter si vous souhaitez vraiment avoir un mental de gagnant…le jeu en vaut largement la chandelle 🙂

Comme nos amis anglophones le disent : « No Pain, no Gain ! »

Je vous conseille aussi d’y aller progressivement, un pas après l’autre…

Ah, j’oubliais un dernier point, essentiel.

Relativisez et n’en faites pas toute une histoire !

Don’t worry, ce n’est qu’un jeu après tout !

Mentalement vôtre

Tayeb NAIDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.