A lire également

5 Commentaires

  1. Super article! Je trouve que le jeu du joueur « psychologique » est quand même plus agressif que l’approche « mental » qui, lui, compte davantage sur les ressources personnelles du joueur.

  2. Merci waren ! ce débat existe en effet depuis que le jeu d’échecs existe : quelle est la meilleure approche psychologique ? Faut il privilégier l’attaque comme Fischer ou la défense comme Petrosian ? Tout reste ouvert ^^

  3. En fait, selon votre article, deux approches différentes seraient adopté par différents joueurs, l’une qui suggèreraient la confiance en soi, et l’autre, davantage de pragmatisme.

  4. Dans l’histoire du jeu d’échecs, tous les styles ont existé et coexisté , les attaquants, les défenseurs, ceux qui jouent les « bons » coups , ceux qui jouent le jeu psychologique. Le nouveau joueur cybernétique joue les bons coups…jusqu’à présent…peut être que l’évolution des intelligences artificielles (AI) va conduire les ordinateurs à adopter aussi un jeu psychologique pour se différencier des autres AI…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.